Nouvel inscrit

#1

Salut !

Coopérateur depuis 2001, je viens de m’inscrire sur le forum…dans l’attente du retour du newsgroup !

#2

Hello!

Je crois que beaucoup d’entre nous attendent le retour les news… Surtout les plus vieux comme moi? :wink:

Coop,
Greg

#3

Ça va être compliqué à première vu car le serveur est mort et Gandi ne va fournir qu’une copie du disque. A charge à Ouvaton de relancer le service ce qui va prendre du temps.

Gurvan.

#4

Je trouve ça absolument regrettable que dans une période aussi critique où beaucoup d’entre nous sont dans la merde, on nous retire ce serveur de newsgroup.
Je suis extrêmement amer d’avoir fait confiance à Ouvaton car cette migration est à nouveau synonyme d’emmerdements sans fin.
Je ne comprends pas pourquoi, ce lieu d’échange ne fait pas partie des priorités.
En ce qui nous concerne, malgré une aide extrêmement soutenue de Gurvan que je remercie et de Mathieu qui ont dépassé leur temps sans compter,
il n’en reste pas moins que j’ai 50 utilisateurs sur le dos quasi quotidiennement depuis la migration.
On a donc d’un coté des personnes d’une grande bonne volonté et d’un autre coté un principe de réalité qui malheureusement vient heurter
de front ces belles valeurs de convivialité et de solidarité qui font l’intérêt d’une coopérative.
De même qu’imposer au départ un php 5.4 qui ne permettait même pas de faire des modif dans un site sous SPIP me semble aberrant.
Maintenant, il semble qu’on puisse faire varier la version de php depuis la plateforme d’administration, mais lorsque je clique sur enregistrer, la modification n’est pas prise en compte.
D’où ticket puis re-ticket et ainsi de suite, un cercle sans fin.
Il faut reconnaître que sur les tickets, l’équipe d’ouvaton est très réactive.
Néanmoins il y a un moment où ce dispositif touche aussi sa limite.
Si on me demande un avis sur Ouvaton, le voici :
C’est parfait si on a un seul petit site perso dont les dysfonctionnements ou l’indisponibilité sont sans conséquence.
En revanche, je déconseille formellement si on doit gérer sur cette plateforme une cinquantaine d’adresses email et une douzaine de sites.
J’ai déjà essuyé les platres de Ouvaton 2 à Ouvaton 3 et là rebelote !
C’est là qu’on voit qu’il y a un immense décalage entre ceux qui décident et qui font et ceux qui utilisent…
On aurait pu penser que dans une coopérative, ce décalage se réduise mais je reste sceptique.
Beaucoup sont partis et je crains que cela se poursuive.
Ce serait à refaire, je ne mettrai pas tous les oeufs dans le même panier comme je l’ai fait là en entrainant de nombreux clients et amis chez Ouvaton.
Pour nous, les dégâts collatéraux de la migration sont considérables en nombre d’heures passées, en stress et en pression des utilisateurs.
N’aurait-il pas été plus judicieux par exemple de prolonger encore quelque temps par exemple le fameux pop.ocsa-data.net
Quand vous avez le paramétrage d’une seule adresse email à changer, ce n’est rien mais quand vous en avez une cinquantaine dispersée géographiquement… idem pour smtp.ocsa-data.net… idem pour les alias de type pop.nomdedomaine.tld vers pop.ocsa-data.net qui n’ont pas été migrés…
Pierre