Besoin de sauvegarde de données et accès multi-poste. Plaque de base?

Bonjour,

J’ai suggéré Ouvaton à mes employeurs pour la sauvegarde de leurs données et l’accès à ces données depuis plusieurs postes.

Faut-il dans tous les cas prendre une plaque de base, même s’il n’y a pas besoin de mail, site web ou liste de diffusion ?

Dans notre cas de figure, ce n’est pas tant pour le tarif que pour connaître la marche à suivre.
35€ HT/an, plus idéalement une part sociale, ça me semble tout fait envisageable. :slight_smile:

Actuellement, au niveau performances et fiabilité, l’instance mutualisée est stable ?

Le besoin en espace disque reste à évaluer, mais je ne pense pas qu’il soit énorme. C’est 5 Go de base ?
De mémoire, l’espace disque est alloué par utilisateur ? Est-ce qu’on a la main sur le nombre de versions sauvegardées, pour limiter la casse dans le temps ?

Le client Windows de Nextcloud, c’est transparent avec l’explorateur Windows, je crois ?
Si j’ouvre un fichier déjà ouvert sur un autre poste, ce sera en lecture seule et puis voilà ?

Nous n’avons a priori pas besoin d’une gestion avec plusieurs utilisateurs. C’est possible d’être connecté avec le même compte sur plusieurs postes en même temps, que ce soit avec le client Windows ou depuis l’accès web ?

Merci !

Re bonjour Guillaume,

Pour un espace collaboratif, soit tu gères ta propre installation de Nextcloud, avec mises à jour manuelles et tu partages ton espace web comme tu veux. Soit tu utilises la plateforme mutualisée.

Pour la plateforme mutualisée c’est avec la plaque de base, mais je ne me rappelle plus exactement comment c’est facturé.

Par défaut 1 utilisateur avec 1 Go il me semble. Et chaque utilisateur supplémentaire c’est 2,10 € HT / an.

Pour l’espace de stockage supplémentaire aucune idée :man_shrugging:

Et pour la partie sauvegarde, pareil, je ne sais pas ce qui peut être proposé. Ni si l’appli Versions qui permet de revenir à des états antérieurs de fichiers est activée par défaut.

Salut,

Retour d’expérience :
J’ai essayé la plateforme mutualisée (très gros intérêt : on n’a pas les maj à faire), mais cela ne m’a pas convenu car on ne peut pas créer des utilisateurs avec des accès différenciés pour les répertoire.

Cordialement.
Elise

1 Like

Bonjour,

Oui, une plaque de base est nécessaire pour utiliser le Nextcloud mutualisé.

RAS depuis la mise en place de ce Nextcloud. :slight_smile:

Oui, chaque utilisateur a son propre quota, modifiable sur Ouvadmin.
Les différentes versions de fichiers sont conservées 7 jours puis supprimées si plus anciennes que ce délai.

Je ne sais pas !

Après un rapide test, oui ça semble possible, avec édition commune d’un fichier en Markdown pour tester.

Chaque compte utilisateur dispose de son propre espace et de ses propres dossiers, avec la possibilité de partager des dossiers ou fichiers entre utilisateurs.
Il est aussi possible de partager un fichier en lecture seule avec un utilisateur et de partager ce même fichier en lecture/écriture avec un autre utilisateur, il faut juste créer plusieurs partages du même fichier (ou dossier).

1 Like

Alors oui c’est transparent dans l’explorateur Windows avec l’application Nextcloud. Attention ceci-dit si on veut, par exemple, renommer un dossier de plusieurs dizaines de Go et qu’on est connecté en ADSL, ça peut mettre des heures et il ne faut pas couper son poste pendant ce temps. Peut-être ça a été corrigé avec des sécurités depuis, mais une fois il y a 2 ans ça m’avait planté un dossier (qui était crypté par dessus, ça n’a sans doute pas aidé). Pour ce cas particulier il vaudrait mieux renommer depuis la version web, instantanée.

Concernant les fichiers ouverts simultanément, sur un fichier texte je ne sais pas comment ça ferait, mais sur un fichier Word par exemple, le fichier en ligne reste intact tant qu’il n’est pas enregistré et le fichier sur lequel on travaille est un fichier temporaire Word ~$xxx.docx qui apparait dans l’explorateur de fichier mais seulement sur le poste, les fichiers temporaires ne sont pas synchronisés.

Je déconseillerais cette option car je pense qu’en étant connecté en même temps la base de données ne va pas faire de distinction entre les 2 ids utilisateurs et j’imagine que ça risque de générer des conflit (logs et fichiers).

Par ailleurs ce n’est pas conseillé en terme de sécurité.

Perso pour les 3 nextclouds que j’administre j’interdis strictement les identifiants partagés. Et comme ça on sait qui accède au fichier, qui et quand on le modifie. Surtout pour un environnement professionnel.

Merci de vos réponses.

Pour le contexte, on bosse à quatre dans le même magasin, et on accède indifféremment à trois PC. Un seul des PC stocke les données, les deux autres y accèdent en réseau local. Donc si un tableur est déjà ouvert par quelqu’un, la deuxième personne qui l’ouvre l’aura en lecture seule. Le second demande au premier de le fermer et reprend la main. Ce n’est pas gênant, c’est ponctuel, ça concerne un fichier ou deux. Voire même c’est très bien que ce soit bloquant, il n’y pas de conflits de versions modifiées en même temps.
Associer un utilisateur à une personne, dans notre cas et pour nos besoins, il me semble que c’est déjà ajouter de la complexité.
On pourrait peut-être conserver notre système actuel et n’avoir le client Nextcloud que sur le PC qui contient aujourd’hui les données.
J’y réfléchis… Merci ! :slight_smile:

Est-ce que vous êtes fermé-es sur Excel© ?

Autrement ce que je tenterais, ce serait un utilisateur par ordinateur, pour que le stockage partagé comprenne que ce sont 3 connexions physique différentes. Et je tenterais le version en ligne, avec Collabora, qui elle est vraiment faite pour travailler en collectif sur un même document.

Si c’est juste pour du tableur, ça fonctionnerait bien avec la solution partagée d’Ouvaton. En tout cas ça se tenterait. Il y aurait une plaque de base et 2 utilisateur-ices supplémentaires. Ça accueillerait 5 Go pour les documents (si je ne dis pas de bêtises) et 5 Go partagés pour les mails, si ça vous suffisait dans un premier temps.

Le seul truc c’est pour les sauvegardes, vous pourriez revenir en arrière sur les fichiers sur 7 jours. Et aucune maintenance serveur à réaliser.

La solution pour avoir un « vrai » système de sauvegardes sur serveur autrement, ce serait de le faire vous même ou de payer comme une multinationale à mon avis.

Après si quelqu’un’e s’y attelle, une option pourrait être de sauvegarder chaque jour, chaque semaine ou chaque mois, en fonction des capacités sur un disque externe ou une clé usb, en copiant avec l’explorateur de fichiers le-s dossier-s avec les données à sauvegarder.

Il doit aussi exister des logiciels comme à l’époque Synkron pour organiser des routines de sauvegardes incrémentielles.

https://alternativeto.net/

On utilise LibreOffice ou OpenOffice, donc Collabora peut être une option.

J’utilise Grsync à titre perso sur Linux, c’est très bien pour une sauvegarde ponctuelle sur disque dur externe. Mais pour faire une modif au taf et y avoir accès directement en rentrant chez soi, c’est plus contraignant. De ce côté Nextcloud c’est plus facile.

Merci pour les suggestions !

1 Like