Inventaire fin 2020

Merci pour ces remarques que nous gardons précieusement car il y a là des choses sans doute en effet à mettre en place.
Pour les chatons, nous oeuvrons à (enfin!) les rejoindre. Nos blocages sont techniques principalement et le changement d’infogérant décidé en novembre et en cours va nous permettre de lever ces blocages … Nous espérons que d’ici la fin du premier trimestre nous puissions présenter une candidature recevable car débarrassés des logiciels propriétaires encore en cours chez l’actuel infogérant.

Comme vous je trouve qu’un nom en forme de question (et quelle question !) n’est pas très engageant …
Cela pourra être une question posée à la prochaine AG, mais le changement reste peu probable : des quelques échanges à ce sujet, il ressort qu’il n’est pas simple d’accepter de changer d’identité pour beaucoup

Je relativiserais (pour les réseaux sociaux): le seul truc qui m’ai permis de « recruter » quelques sociétaires, car la coop correspondait à leurs attentes, c’est bien le « bouche à oreille » !
:wink:

3 Likes

Service créé bénévolement à la demande du Directoire de l’époque avec 2 problèmes de renouvellement majeur (je ne me souviens plus du pourquoi du premier, le second étant lié à une maj auto de certbot dernièrement).
Ce service a toujours été accessible à tout ceux qui ont accès aux machines et depuis Juillet à tout le monde au besoin via le git. Libre à qui veut de l’améliorer/refaire au besoin.

Problème qui a été définitivement corrigé par Philippe Ladame au second trimestre il me semble.
Et accessoirement, 100% des mails envoyés transitent par des IP externes et heureusement au final, on a encore vu ce qu’a donné la série d’abuse il y a 2 semaines…

Du à l’absence parfois de dossiers nécessaires aux serveurs web (malgré les nombreux appels à ne pas les supprimer), à la difficulté de trouver une solution pérenne à la situation (le « patch » actuel provoque des warning/erreurs de suppression) et au rechargement de la configuration des serveurs Web.
Je gérais ce cas précis avec Varnish qui permettait de relancer de façon invisible une 503 vers un autre serveur (chose que ne permet pas pleinement HAProxy) mais Varnish n’est plus utilisé sur la plateforme.

Oui parce que certains abusent très clairement de la chose. Le serveur envoi entre 40 et 500K mails par jour (avec une grosse pointe lors des élections), c’est mutualisé donc en cas de punition, ça affecte tout le monde.
Maintenant le prix est minime et aucune instance perso n’a été proposée.

Les services de type visio requiert une capacité technique (autant infrastructure que compétence) que n’a pas Ouvaton.

Et une configuration très différente d’un environnement d’hébergement mutualisé. Quand ça commence à afficher un avertissement parce qu’on autorise pas 512Mo de ram pour un process PHP, c’est ce qu’on appel très clairement un manque d’optimisation de ce genre de soft.
C’est le même problème que dans les applications de maintenant et surtout les jeux vidéos. On code au plus vite sans optimiser et ça requiert de plus en plus de ressources.
Une plateforme qui héberge des sites web, 128mo de ram devrait être largement suffisant et un time limit à 10 sec grand maiximum.
Pour faire tourner efficacement du cloud, il faut une plateforme dédiée et optimisée à cet usage bien précis.
Chose que n’a pas Ouvaton.

Gratuit pour une offre très basique et qui doit avoir une grosse capacité serveur pour mutualiser au mieux. Après c’est direct 220 euros HT par an pour avoir son propre serveur à soit ce qui fonctionnerait sans soucis.

Les centaines de Wordpress et Spip qui tournent en ce moment ?
Ouvaton.coop est un Wordpress et son temps de réponse pour un Wordpress non optimisé me parait tout à fait correct.

Le blocage principal n’est pas technique mais financier, le fait est que l’infogérant actuel n’a jamais été missionné pour cette tâche.

Je ne vois pas de problème avec le nom Ouvaton. Au conraire, un nom un peu exotique se retient bien facilement pour ma part. Astalavista, Lycos, Caramail etc, c’est toujours dans les mémoires :).

Ne vaut-il pas mieux utiliser NextCloud ?

Moi j’aime bien ! Mais c’est sentimental. Si on changeait de nom, il faudrait accompagner ça d’un grand relookage, et d’une campagne de communication…

oui, mille excuses, c’est bien de NexCloud que je parlais, en fait. Et le long fil sur nextcloud ici, c’est bien nextcloud…

Dans la continuité de toutes ces réflexions, voici quelques questions qui me viennent à l’esprit.

  • Quel est le secteur d’activités d’Ouvaton ?
  • Quelles sont les structures et les projets qui ont progressé énormément ces dernières années, dans le secteur d’activités d’Ouvaton ?
  • Quels services ces structures et ces projets proposent-ils ?
  • Quels efforts ces structures et ces projets prennent-ils en charge et qu’Ouvaton ne prend pas en charge ?
  • Ces structures ont-elles progressé parce qu’elles étaient super fortes en communication, ou pour d’autres raisons ?
  • Ouvaton répond-elle à la demande, aux besoins, aux attentes, aux espoirs, d’aujourd’hui ?
  • Si Ouvaton se met à faire de la communication mais qu’elle ne répond pas aux besoins, aux attentes, aux espoirs, d’aujourd’hui, est-ce que cela ne va pas aller à contre-courant ? Est-ce que cela va servir à quelque chose ? Est-ce que cela ne va pas dépenser des ressources pour rien ?
  • Avant de faire de la communication, ne devrait-on pas réfléchir auparavant à ce que Ouvaton devrait proposer pour rester dans la course ? (raison d’être, valeurs, services, offres, et tutti quanti …) ?

Hello,

J’ai été coopérateur d’Ouvaton il y a une vingtaine d’années, et que je le suis à nouveau depuis peu pour une paire de sites de test (donc sans enjeu de fiabilité).

Selon moi il y a deux problèmes essentiels :

  • Ne pas figurer parmi les Chatons
  • La fiabilité

Je suis investi dans plusieurs associations / coopératives. Dernièrement, j’ai souscrit à 3 serveurs Nextcloud (un perso et deux associatifs), tous chez zaclys, trouvé grâce aux chatons. Un service d’aujourd’hui, fiable, trouvé grâce au réseau militant.

L’investissement bénévole est un vrai enjeu. La plupart des coopérateurices d’Ouvaton sont assurément investis à plein d’endroits. On « consomme » Ouvaton pour « agir » ailleurs. Et on ne peut pas consacrer du temps partout. C’est une vraie limite à ce qu’on peut faire (ou pas). Et apparemment, pour Ouvaton, ça crée un plafond dramatique.

L’enjeu est de taille. Merci en tout cas au nouveau Directoire de poser les choses aussi clairement. C’est précieux.

1 Like

Oui Philippe, mais peut-on réduire à une expérience personnelle l’impact des réseaux dit sociaux ? Je ne le crois pas. Il y a toutes les semaines de nouveaux venus (et aussi des départs), certains ne font qu’un petit tour (d’essai) et puis s’en vont … tous ne viennent pas par le bouche à oreille … :slightly_smiling_face:

bonne nouvelle, ces 2 points essentiels devraient être résolus en 2021 ! 1er trimestre sans doute pour le second (changement d’infogérant) , quant aux chatons le dossier sera envoyé dès que nous serons chez le nouvel infogérant sans logiciel propriétaire car c’st hélas ce qui coince …

Merci pour votre encouragement !! :+1:

Je prépare un questionnaire très concret pour poser toutes ces questions … car oui, il faut répondre à ces questions avant de communiquer, et oui, il faut mettre les choses en place aussi. L’AG de juin sera le moment pour se prononcer sur les propositions, pour mise en place dès « la rentrée » progressivement …
Tous les coopérateurs seront dès début 2021 invités à répondre aux sondages puis à voter en AG et … fin 2021 nous devrions être en mesure de communiquer SUR "LE NOUVEL OUVATON

1 Like

Bonjour,

La décision est déjà prise ?
Je n’ai encore vu passer, sur le groupe Projets, aucune indication chiffrée sur les options possibles, pourtant.

Le 05 décembre 2020 à 15:31:49 un message en parlait sur le groupe projet et indiquait cette discussion Changement d'infogérance en 2021
Quant au budget, les devis sont similaires au budget actuel.

J’apporte une précision.
Ouvaton peut recevoir des dons. Comme toute entreprise.
Tout don fait à une entreprise, est considéré comme un chiffre d’affaires.
Si le don est fait sans contre-partie, alors il peut être exonéré de TVA. Dans ce cas, si 100 euros sont donnés à Ouvaton, alors ces 100 euros seront entièrement disponible pour Ouvaton.
Si le don est lié à une contre-partie, alors il est assujetti à la TVA. Dans ce cas, si 100 euros sont donnés à Ouvaton, Ouvaton sera obligé de payer 20 euros de TVA et il ne restera que 80 euros de disponibles.

Bonjour, coopérateur depuis longtemps, je suis attaché à ce qu’Ouvaton continue. Le problème principal que j’ai rencontré, c’est la fiabilité pour les listes, voire pour les mails. Pour le reste, rien de crucial pour les quelques sites associatifs sous faible charge que je gère et qui tournent avec des logiciels peu gourmands.

Je n’ai jamais participé à quoi que ce soit de technique pour la coopérative, et désolé, ça ne va pas changer, la raison étant exactement ce que dit @Ibicus :

En revanche, je suis très attaché aux valeurs de la coopérative, et comme beaucoup d’autres, je suis prêt à faire ma part financière chaque fois que nécesasire.

Je conclus en disant un immense merci à @Philippe_Ladame et à quelques autres pour leur investissement immensément compétent et réactif, et souvent intense y compris à des moments non planifiés. Pour un simple utilisateur comme moi, ces personnes sont le visage d’Ouvaton, et il a du prix. :slight_smile:

Le message du 5 décembre c’était «Pour info, la coopérative va changer d’infogérance en 2021.» c’est pas vraiment ce que j’appelle «en parler». :wink:

Si des devis ont été reçus, ce serait bien que les membres du groupe Projets en aient connaissance, je trouve.

1 Like

Bonjour,

en fait, en regardant l’ancien site: bien qu’au look vieillot, il me semble qu’il était beaucoup plus clair et explicite que l’actuel…
Il faut donc retravailler la config du site actuel pour que l’on comprenne plus facilement ce qu’est Ouvaton.
On avait commencé à la faire à une « vraie » réu du groupe projet il y a environ 1 an et demi ou 2 ans. (Quelqu’un, je ne sais plus qui, l’a rappelé récemment).

Ressortir les conclusions (et les diaporamas) de cette rencontre pour « penser » au relookage du site ?

Philippe C.

Bonjour,
dur de répondre individuellement, alors je mets dans une nouvelle réponse au message original.

Tout d’abord: bonne idée que cet inventaire ! Merci au Directoire de le proposer et de donner la « photo » au temps T.


- Communication:
On n’est pas bons, c’est net. Tout plein de gens qui seraient intéressés par Ouvaton n’en ont pas entendu parlé. A mon sens, une partie des problème et une cohérence retrouvée sera quand nous intégrerons les CHATONS.
La com se décline sur plusieurs aspects:

  • le site-vitrine,
  • les réseaux sociaux,
  • les forums (ici et sur les sites « amis »),
  • présences physqiue sur des salons spécialisés,
  • présence virtuelle dans les réseux militants (CHATONS, logiciels libres, ESS…).
  • publicité dans la presse spécialisée (???)

Pour le nom « Ouvaton », il me semble au contraire de certaines remarques ici que c’est un plus qui n’est pas assez exploité. On devrait plus se servir de ce nom. (dernière expérience perso: quand j’ai fait le tout petit site de ma boulangère - qui était « assez » en difficulté économique - je ne lui ai pas laissé le choix de l’hébergeur, vu que c’est sur mon compte perso. Mais quand j’ai proposé l’achat d’un nom de domaine spécifique: elle m’a dit qu’elle préféreait garder « ouvaton » dans son url, car elle trouvait ça sympathique, et que ça poussait à découvrir ce qu’il y avait derrière… => pour moi le nom « Ouvaton » est un point fort.

- Site-vitrine: Comme je l’ai dit plus haut, et en regardant la dernière version du Spip de 2018, je me suis rendu compte que cette anciennen version expliquait mieu ce qu’était Ouvaton que l’actuelle. => la vitrine (page d’accueil du site) est à repenser. Il faut le mettre dans les chantiers. On avait commencé à en discuter dans une réunion « physique » du groupe projet au printemps 2019 (il me semble que c’était à cette période là, je peux rechercher la date).
Il me semble que reprendre l’idée d’un site de coopérateur présenté récemment (http://toujoursdeja.fr/) pourrait être une piste. Je parle bien de l’idée (vigettes explicites cliquables qui renvoient à du contenu), pas de l’esthétuhique (graphisme).


Les services proposés

  • Point fort: Actuellement, et malgré l’importante augmentation de janvier 2020, la coop reste peu chère au regard de ce qu’elle propose dans sa plaque de base.
    La seule chose sur laquelle nous ne pouvons pas actuellement rivaliser, c’est l’espace disque. Mais est-ce notre volonté ? Je crois au contraire que notre spécificité est de pousser les gens à « consommer » avec parcimonie;

  • Point fort (là où les autres ne peuvent pas suivre) ce sont les listes sympa; car sur ce point, nous sommes nettement moins cher, ou plus ouverts que les autres. Peut-être un peu trop si je comprends ce que dit Gurvan (abus d’utilisation possible - ça peut arriver même involontairement: c’est arrivé dans une des osso dont je m’occupe récemment… :face_with_thermometer:. Il me semble que s’il faudra peut-être prendre quelques mesures ponctuelles de restrictions quand il y a abus, il faut aussi conserver ce service qui est une force potentiellement attractive.

  • point faible: fiabilité des services. Cela s’est beaucoup amélioré (et on peut l’espérer encore plus depuis la réparation de la Grand Panne de cet automne.). Certaines choses affichées ne sont paés encore effectives (calcul de l’espace utilisé pour les listes, les sites, les courriels), mais ça (re)viendra. Petits couics dans le renouvellmeent des certificats de sécurité, quelques erreurs 500 ponctuels, petites coupures agaçantes du SMTP et ou pop/imap (mais bien moins fréquentes pour le smpt que chez… Orange !!!)

  • point faible: l’inadaptation de la plateforme à certains logiciels ou services. Comme relevé sur ces forums et expliqué plus haut par Gurvan, notre plateforme n’est pas vraiment taillée actuellement pour profiter pleinement, par exemple, de Nextcloud, que nous proposons pourtant à l’installation automatisée.
    C’est vrai que, même si avec les applications locales ça fonctionne quand même bien, ça « rame » un peu, voire certaines actions sont quasi-impossibles (maj automatique). Toutefois, c’est un service qui semble plébiscité.
    A réfléchir: évolution de son utilisation? Financement participatif (?) pour un serveur dédié un peu plus coataud pour les instances Nextcloud (avec option payante pour bénéficier de ce serveur?). Ce serveur, s’il est assez conséquent, pourrait héberger d’autres services (ouvatalk - Jitsi, mumble, …)

  • Financement participatif / structure juridique: le financement participatif peut à mon sens intéresser du monde (vous voulez un service? D’ac, mais il faut le payer: vous pourriez donner combien?). Mais les possibilités sont limités par la configurations actuelle (Claire et Antoine l’expliquent plus haut). Sans remettre en cause l’entreprise coopérative (c’est notre ADN), des propositions sont évoquées dans le G4 (du groupe projets): https://pad.ouvaton.coop/G4

Voilà pour quelques réflexions…

Coopérativement,
Phil Cherp

Me revient un autre point que j’ai oublié de mentionner : la question des boites mails pour les gens qui n’utilisent aucun autre service informatique, ce qui était mon cas au début, et qui m’a fait vraiment hésiter à adhérer, ayant à l’époque de faibles ressources. Mais comme j’étais convaincu par la coopérative et convaincu par ne pas aller dans la gueule du loup, j’ai souscrit quand même.

J’ai souvent fait de la pub pour Ouvaton auprès de mes connaissances, mais toujours, les gens me disaient « pourquoi je paierais une plaque de base pour juste une seule boite mail, alors qu’on peut en avoir des gratuites à plein d’endroits ? ». J’avais déjà posé la question, on m’avait répondu que je n’avais qu’à offrir des boites mails gratuites à mes connaissances, sur mon compte. Je l’ai fait, avec quelques personnes, dont je sais que je vais rester en lien de façon durable. Mais pour tous les autres, je ne le ferais pas. J’avais il y a très longtemps proposé une boite mail à quelqu’un que j’ai ensuite perdu de vue, et que je n’avais vraiment pas envie de recontacter, et ça m’a bien coincé. J’ai finalement pu m’en sortir par un coup de chance incroyable, mais je ne suis pas près de recommencer.

Pourquoi ne pas proposer des boites mails uniques, avec hébergement réduit, à un prix très faible, voire gratuit ? Ça permettrait au moins de répandre le nom Ouvaton, et que les gens arrêtent de dire « hein, quoi, qu’est-ce que c’est que ça !?? » (dernière fois pas plus tard que cet après-midi), quand on donne son adresse mail. Ça ne vous arrive donc jamais, à vous ?
Sans changer le nom d’Ouvaton, on pourrait proposer un autre domaine pour les gens qui n’aiment pas ou ne sont pas à l’aise avec ce nom. Beaucoup de fournisseurs de boites mail ont plusieurs domaines.

Bonjour, je suis sociétaire et hébergé depuis 2003. Et toujours satisfait.

Pour moi les spécificités qui font qu’Ouvaton est unique sont :

  • les listes de diffusions (en dehors de Framalistes - qui est de toutes façons limité) : je ne connais pas d’autre hébergeur de SYMPA qui permette à la fois d’utiliser son propre nom de domaine ou d’utiliser celui de l’hébergeur.
  • les CMS installables en un clic.
  • la location du nom de domaine.

SYMPA et les CMS sont les deux seuls services pour lesquels je peux proposer à des connaissances de payer la plaque de base d’Ouvaton.

:warning: Il faut absolument contacter Framasoft pour qu’ils ajoutent Ouvaton dans cette page d’alternative pour l’hébergement web :
https://alt.framasoft.org/fr/framasite/
puisqu’Ouvaton héberge le CMS Grav.
( :arrow_right: Ouvaton devrais aussi ajouter à son offre l’autre CMS de Framasoft : « PrettyNoemieCMS » que personne d’autre n’héberge, et qui du coup tomberait dans l’oubli définitivement).
En effet les services Frama.site vont fermer prochainement : c’est une occasion unique de récupérer des adhérents.

Edit : leur demander de nous ajouter aussi sur le site degooglisons, rubrique hébergement web : https://degooglisons-internet.org/fr/alternatives#blogger