Changement d'infogérance en 2021

La coopérative va changer d’infogérance en 2021.

Ce fil de discussion a pour objet de:

  • donner à toutes et tous, des informations sur l’évolution des opérations menées dans le cadre de ce changement d’infogérance.
  • de permettre à chacune et à chacun de s’exprimer sur ce sujet sous forme de tribune libre (questions, réponses, commentaires, réactions, points de vue, propositions, etc …)

Actions relatives au changement d’infogérance mois de décembre 2020

  • Audit de la plateforme : cet audit va être réalisé 1ère quinzaine de décembre 2020, par la société Octopuce (infogérance 100% logiciels libres). Un appel d’offres a été lancé en octobre - novembre 2020. Plusieurs entreprises d’infogérance 100% logiciels libres ont répondu. C’est Octopuce qui a été choisie pour réalisée l’audit.

C’est donc Octopuce qui a été retenu pour la suite de l’infogérance ?

Octopuce a été choisi pour faire l’audit.
Une fois cet audit réalisé, aussi bien Octopuce qu’Ouvaton verront la suite à donner. Il semblerait logique que ce soit Octopuce qui soit choisi pour l’infogérance, mais cela n’est pas encore décidé. Il faut attendre la fin de l’audit et les décisions qui s’en suivront.

Mi-Décembre 2020 : Un audit de la plateforme est en cours

  • Depuis la mi-décembre, un audit de la plateforme est en cours.
  • L’audit est réalisé par le prestataire externe Octopuce

Ces informations entrent dans le cadre du suivi des opérations de changement d’infogérance prévu en 2021.

Bonjour,

L’audit réalisé par Octopuce est terminé.

Suite à cet audit, Octopuce est d’accord pour assurer l’infogérance de notre plateforme et remplacer par étape les logiciels non-libres utilisés (Plesk ; WMware ; Idera) par des logiciels libres, et nous a adressé une proposition de contrat d’infogérance, qui est acceptée par le Directoire et le Conseil de Surveillance d’Ouvaton.

Nous devons maintenant planifier avec Inulogic (qui assure actuellement l’infogérance de la plateforme) et Octopuce le déplacement de nos serveurs et les opérations nécessaires à ce changement.

Nous avons bon espoir de pouvoir tenir une date autour de la fin mars / début avril. Nous vous communiquerons plus de détails dans le courant du mois de mars !

1 Like

Bonjour,

  1. Membre du groupe Projets, j’ai demandé communication de cet audit. Je regrette de ne pas l’avoir obtenue.

  2. Un changement d’infogérant fin mars ça ne me paraît pas raisonnable. Pour l’infogérant actuel - qui a su sauver la plateforme il y a 7 ans et l’améliorer régulièrement depuis - Ouvaton est une part significative de son activité. Ça ne me paraît pas sérieux, ni sympa, de lui fixer une terminaison dans un délai si bref.

J’espère que vous allez reconsidérer la question.

Bonjour Philippe,

L’audit contient une description très précise de l’ensemble de la plateforme et de ses services. Un résumé moins sensible de cet audit est en préparation et sera communiqué quand il sera terminé.

Ce changement est sur la table depuis plusieurs mois. Inulogic n’a pas souhaité nous faire de proposition depuis octobre 2020, malgré un cahier des charges simple : la même chose mais avec du logiciel libre. Inulogic a sensiblement augmenté le coût de sa prestation il y a quelques mois sans aucun préavis ni explication. Inulogic n’a pas donné suite à une proposition d’Ouvaton pour compenser les éventuels frais déjà engagés pour l’hébergement des services d’Ouvaton. Inulogic va couper nos serveurs dimanche soir, et vient de nous en avertir moins de 60 heures avant.

Oui, vu l’urgence le directoire a reconsidéré la question, et le changement d’infogérant va être douloureusement avancé à une date la plus proche possible du 1er mars 2021.

1 Like

Bonsoir,

Inulogic va couper nos serveurs dimanche soir, et vient de nous en avertir moins de 60 heures avant.

???!!!?? :open_mouth: :face_with_thermometer:

1 Like

Grosse rigolade : c’est vous qui avez imposé une revalorisation rétro-active (sans mon avis).

Si vous aviez décidé de mettre fin au partenariat avec Inulogic, vous auriez dû préparer une terminaison propre au lieu de discutailler une revalorisation débile et de le faire lanterner avec de vagues espoirs de continuation.

Tout cela est bien triste.

Non, l’augmentation imposée par Inulogic va au-delà de la revalorisation proposée par Ouvaton.
Mais c’est donc Ouvaton qui n’est pas sérieux ni sympa en proposant une revalorisation à ses prestataires sous-payés !?

Ce que je trouve triste :

  • c’est de ne pas accepter que ton avis, que tout le monde a bien entendu à maintes reprises, ne soit pas suivi
  • c’est de t’opposer à un vote à l’unanimité du Conseil de Surveillance
  • c’est de déclarer que tu n’appliqueras pas une décision prise après un vote unanime du Conseil de Surveillance
  • c’est d’exiger l’annulation d’un vote unanime du Conseil de Surveillance en menaçant de démissionner si tu n’obtiens pas satisfaction

Bref, ce que tu as fait en 2020. Je suis fatigué de devoir revenir sans cesse sur ce sujet avec toi, pardonne-moi de ne plus te répondre là-dessus à l’avenir.

Revenons au sujet si tu veux bien, enfin, passer à autre chose : le changement d’infogérant.

Inulogic nous annonce donc hier à 19h42 la fin de sa prestation pour le 28/02/2021 (un dimanche…). Avec coupure de nos serveurs et fin du routage de nos adresses IP.

Octopuce est d’accord pour déménager nos serveurs en urgence dès le lundi 1er mars, sous réserve qu’Inulogic nous donne un accès physique à nos serveurs. La coupure de nos services le temps de déménager nos serveurs, initialement envisagée pour fin mars/début avril, va donc se dérouler tout début mars, en urgence. Nous allons nous organiser ce week-end.

1 Like

Inutile de multiplier les paragraphes pour une seule et même action de ma part. Oui, je me suis radicalement opposé à une manière de faire (revalorisation retro-active sans la mettre en débat) qui m’a semblé inaugurer un mode de prise de décisions nocif (ce que la suite me confirme).

Mon cher Philippe,

comme à ton habitude, tu refais l’histoire. Le débat sur le sujet qui a précipité ton départ a duré plusieurs mois, au sein des instances de gouvernance de la coopérative dont tu faisais alors parti. À aucun moment tu n’as bougé ta position de départ du moindre millimètre, refusant toute discussion. Lorsque tu a été mis en minorité, de manière démocratique, dans ces instances démocratiquement élues, tu as dit ton refus d’appliquer les décisions collectives, avant de partir.

Sur le sujet précis de l’infogérant, deux remarques. La première, nous discutons depuis longtemps, et bien avant ton départ, du fait que la plateforme doit devenir 100% logiciels libres. Et Inulogic nous a fait part à plusieurs reprise de son impossibilité à remplir cette condition. Nous lui avons signifié en octobre notre désir d’une interruption fin Mars, sauf à fournir un devis répondant au cahier des charge. Inulogic n’a jamais répondu. Tu étais d’ailleurs présent lors d’une réunion du groupe projet où de échanges de ce type on eu lieu (oralement) entre Gurvan et moi.

La seconde, sur ce que tu considères comme un mode de décision « nocif ». Là encore, le CS et le directoire, démocratiquement élus, ont discuté du sujet et ont pris une décision. Comme le veut notre cadre de vie commun. Et nous serons comptable de nos décisions devant l’assemblée générale, comme le veux notre cadre de vie commun. Pour ce qui est du rapport d’audit, un document sera effectivement publié, reprenant les points contenus dans l’audit, et expliquant les décisions qui ont été prises en conséquence. Ce document aurait dû parvenir aux coopérateurs avant la migration, si Inulogic n’avait pas décider de l’extinction de nos serveurs comme mesure de rétorsion.

J’espère que mes remarques et rectifications, calmes et posées au vue du contexte, ont pu t’éclairer.

Cordialement.

1 Like

Hélas non, parce que ce n’est pas du tout comme cela que s’est passée la décision de revalorisation retro-active, une décision prise par le CS sans que mon avis ait été ne serait-ce qu’entendu au préalable. Il suffit de consulter les archives de la liste CS-DIR pour le voir (et si tu as des preuves du contraire, n’hésite pas à les donner).
Je l’ai dit, je le redis : je peux tout à fait accepter d’être minoritaire, mais pas sans avoir pu exprimer mon point de vue.