Avancement du delisting par Spamhaus

Salut,

J’ai vu sur https://ouvaton.info/ que le serveur de liste avait été mis en liste noire par Spamhaus depuis au moins lundi 3 décembre.
Vu que ça rend quasi-inutilisable mes listes et que ça fait 5 jours que ça dure, je viens au nouvelles.
L’info-gérant en est où de la procédure de “delisting” par Spamhaus ?
Avez-vous une idée de la date à laquelle on peut espérer qu’Ouvaton ne soit plus dans cette liste noire ?

Merci

J’en profite pour demander une précision : quels sont les “nombreux fournisseurs” que mentionne l’incident sur ouvaton.info ?
Nous envoyons une fois par mois environ une lettre d’information avec les actualités de notre association. Si effectivement, seule une petite partie de nos contacts va recevoir ce mail, nous préférerons peut-être retarder son envoi.
Merci !

D’après les adresses des abonné·e·s à mes listes, je peux te dire qu’au moins les fournisseurs suivants utilisent la liste noire de Spamhaus :

  • La Poste
  • Microsoft (@live.fr, @hotmail.fr, @outlook.fr, etc)
  • SFR (@sfr.fr, @cegetel.net, @neuf.fr, @club-internet.fr)
  • Riseup
  • Posteo

C’est possible que ce soit le cas aussi pour Gmail, Yahoo et Free aussi (mais j’ai effacé les erreurs récemment et je ne suis plus sûr).

Bonjour,

Pas de retour pour le moment, je ne sais pas où nous en sommes.
Notre infogérant doit modifier l’adresse IP utilisée par Sympa pour expédier les mails, l’opération est en cours.

@Guillaume, si c’est possible, il est en effet préférable d’attendre avant d’envoyer la lettre d’informations. :confused:

Merci pour cette réponse rapide.
Pourriez-vous nous prévenir (en répondant à ce sujet par exemple) quand le changement d’adresse IP sera effectif ?

Bonjour Matthieu,

Nous hébergeons sur Ouvaton nos mailing d’orga syndicale et depuis plus d’une semaine le taux d’erreurs dépasse les 60% et ça tombe en plein pendant les élection professionnelles dans la fonction publique :confused:

Du coups, nous voulions en tant que coopérateurs vous apporter un soutient pour améliorer pour tout le monde la qualité de service de la plateforme sympa. Ce soutient pourrait-il être technique, financier, organisationnel ? En lisant un autre fil de discussion, il semble que la mise à jour de Sympa soit bloquée par des lenteurs pour mettre à jour le serveur pris en charge par un infogérant tier ? Que demanderai financièrement une émancipation de ce côté là si vous preniez vous-même en charge les serveurs ? en terme de main d’oeuvre aussi ?

Merci pour votre aide mais si on peut aider aussi, n’hésitez pas :wink:

Fraternellement,

Alex.

Salut,

Est-ce que vous avez des nouvelles de l’infogérant ?
Ou à la rigueur, des explications sur ce qui bloque la résolution du problème ?

Et comme proposé par @Alex, je peux également essayer de vous aider (niveau technique au moins).

Merci

Bonjour,

Peu de nouvelles.
Visiblement il ne semble pas y avoir d’utilisation abusive du serveur de listes, par contre nous traînons trop de listes actives avec beaucoup d’adresses en erreur, inexistantes (toujours des adresses @voila.fr par exemple, domaine qui n’existe plus depuis 2 ans…) ou des adresses inscrites sans demander l’avis des propriétaires.
Beaucoup de listes d’abonnés ne sont jamais mises à jour (et ne propose pas de lien de désabonnement en bas des messages) sauf pour ajouter de nouveaux abonnés, et c’est avec le temps problématique.

Spamhaus ne donne pas de réponse au question de notre infogérant, et les critères de la liste Zen (où est listé le serveur de listes) sont assez opaques apparemment.
Il est donc difficile de savoir quand nous pourrons obtenir le retrait de notre serveur de cette liste de Spamhaus.

Nous pouvons baisser le seuil du score d’erreur qui provoque le désabonnement automatique d’une adresse en erreur pour faire le ménage dans les abonnés. C’est au programme des discussions de mardi prochain du groupe Projets, comme vos propositions (merci !) de nous aider pour la mise à jour de Sympa.

1 Like

Merci pour la réponse.

Et le changement d’adresse IP du serveur de listes (pour contourner au moins temporairement le problème) n’est plus à l’odre du jour ?

Bonjour,

Le serveur change d’IP (rotation sur deux IP) régulièrement, mais ça n’est pas une solution pérenne. Le prestataire qui possède ces IP peut s’inquiéter de voir trop souvent une nouvelle IP utilisée pour envoyer des milliers de mails, et utiliser une nouvelle IP demande un long temps pour qu’elle soit reconnue et acceptée par les autres fournisseurs (une IP inconnue qui d’un seul coup commence à expédier plein de mails est suspecte, et se retrouve elle aussi très vite sur des listes antispam).

Bonjour,

Je pense an effet qu’il vaut mieux traiter l’origine plutôt que la conséquence du mal, d’autant plus que je viens d’aller voir sur spamhaust et que ce n’est pas l’IP du serveur de liste, mais le domaine complet qui est dans la liste DBL

https://framapic.org/PMBggTwm9aFw/2ajpAf1ABDDb?dl

https://framapic.org/09WknFaaWQps/7uXINxyHSk5m?dl

La FAQ de Spamhaust explique comment sont gérés les noms de domaines. Celle relative aux ISP, explique le rôle des comptes des ISP et des boucles de retour.

C’est certes compliqué, mais un compte ne serait il pas une solution pour avoir accès aux complaintes et connaître le(s) site(s) générateurs de SPAM (non mis à jour, trop ouverts…) ainsi que les gestionnaires de listes qui ne font pas leur boulot de désabonnement et nettoyage de liste ?

Cela permettrait de les mettre au courant de ces problèmes qui sont handicapent tou-te-s les coopérateurs/trices et décrédibilisent l’utilisation des services en dehors des GAFAMs.
Personnellement, je le vis très mal car c’est justement la raison pour laquelle je pousse les associations dans lesquelles je suis à venir à notre coopérative, que j’assure du support local, de la formation… et que j’en ai assez de nous voir complètement paralysés par des raisons qui sont certainement bien réelles !

De même que je me pose la question de la pertinence de redirection des complaintes vers les adresses des gestionnaires de site et de listes de diffusion.

Je pense qu’avant de courir après l’ouverture de nouveaux services, il vaut mieux veiller à ceux qui sont en place fonctionnent correctement avant que les utilisateurs/trices ne les désertent pour d’autres de façon éphémère, ou quittent la coop.

Bonne fête de fin d’année.
Luc.